Valeur de bagage supérieure à l’indemnisation : que faire ?

Votre bagage n’apparait-il pas sur le tapis roulant ? Ou avez-vous une valise endommagée ? Si l’une de ces situations vous arrive, rassurez-vous, car vous aurez une indemnisation. Cependant, lorsque la valeur des biens est supérieure au montant du dédommagement, que faire ? Nous vous apportons quelques éclairages dans les prochains paragraphes.

Connaître vos droits

En cas de problème avec les bagages en avion, il faut se référer à la Convention de Montréal. Cette dernière est le fondement du Règlement 889/2002 dans la loi européenne. Elle implique que le titulaire des bagages enregistrés qui ont fait l’objet d’une détérioration, d’un retard ou encore de vol doit être indemnisé. Le montant avoisine le 1 448 euros. C’est l’équivalent de 1131 droits de tirage spéciaux. Si la valeur des biens perdus ou endommagés est beaucoup plus élevée par rapport à cette indemnisation, il faudra négocier auprès de la compagnie. Ce n’est pas une chose facile. Quoi qu’il en soit, vous devez lui fournir des preuves comme les tickets d’achat des biens qui ont été dans le bagage. En cas de vol avec une ou des escales, il faut choisir une compagnie pour faire la réclamation.

Ce qu’il faut faire avant le voyage

Si vous voyagez avec des objets de valeur ou que le montant du contenu de votre bagage dépasse les 1 448 euros, il faudra signaler pendant le check-in. La compagnie va vous conseiller de souscrire une assurance. Ce qui vous permettra d’être indemnisé au montant déclaré lors d’un vol, d’un retard, voire d’une détérioration de votre bagage. Restez tout de même vigilant sur les articles de grande valeur ainsi que les produits électroniques. Les compagnies aériennes peuvent décliner facilement toute responsabilité. Cela dit, il faudra bien lire la liste des articles autorisés dans les bagages dans les conditions de transport. À titre d’information, toute réclamation relative au vol, détérioration ou retard de bagages doit être envoyée par courrier avec accusé de réception pendant les 7 à 21 jours qui suivent la date prévue pour leur récupération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*